Mon exploitation et mes partenaires
Tout un savoir-faire

L'exploitation AS-Productrice à Pithiviers-le-Vieil

Anne-Sophie

En décembre 2015, lorsque Mr et Mme VERNEAU nous ont proposé de reprendre leur activité fruits rouges, mon époux a été ravi de la proposition. Nous avons fait le choix de voir comment cette nouvelle activité pouvait s’intégrer avec son entreprise actuelle.

Il nous a semblé plus opportun que ce soit à mon nom. Effectivement, cela me permettrait d'avoir un statut en cohérence avec mes missions au sein des entités.

Soit Benoît s’agrandissait et par conséquent, j’avais un statut de salarié; soit je prenais le statut d’agricultrice.

Or par rapport à l’ensemble de l’aide que je lui octroyais tout en travaillant à l’extérieur (toute la partie au bureau, et dans les prises de décision d’investissement), il paraissait évident que je participe aux décisions, sur une exploitation dont l’activité principale est la production de petits fruits. L’exploitant doit impérativement avoir des qualités de gestion administrative et bureautique (contrat de travail, de vente, fiche de paye et réglementations diverses). Sur cette exploitation, il n’y a pas besoin de gros muscles, mais plutôt de travailler chez « Mr ouvre l’œil ». Les insectes sont microscopiques et font très rapidement des ravages.

J'ai donc signé ma reprise d'entreprise le 20 décembre, à quelques jours de mes 40 ans.

Depuis, je me suis diversifiée avec la culture de légumes de saison.

Une production de fraise, framboise et tomates

Mon époux

Benoît MORISSEAU est agriculteur sur une exploitation de grandes cultures sur la commune de Guigneville à Moigneville.

Il s’est installé au côté de son père en 2003 après avoir travaillé en cueillette libre-service.
Dès son installation, il a mis en place et développé une production de céleris raves.
En 2008, il continue sa diversification en incluant des cucurbitacées. Ces légumes sont donc produits, conditionnés à la ferme et commercialisés sur le MIN de Rungis. En 2014, des haricots lingots sont introduits dans la rotation. Puis de la moutarde, pour le moutardier Martin Pouret d'Orléans.
 

Une production de céleris, et de cucurbitacées

Franck DUMOUTIER

Il est le responsable de la bonne Pâte de Beauce basée à Assas (2 km d'Artenay).

Depuis plus de 5 générations, sa famille travaille passionnément la terre au coeur de la Beauce. Une nouvelle aventure débute en 2017 avec l'ambition de transmettre le vrai goût des céréales.

Une fabrication artisanale pour une pâte unique.

Ses pâtes, issues du blé cultivé sur la ferme, sont fabriquées dans son atelier avec passion et soin :

  • Céréales complètes travaillées à la ferme sur meule de pierre.
  • Pâtes tréfilées au bronze, pour une belle adhésion des sauces.
  • Séchage lent à basse température.

Benoît ROUSSIAL

L'exploitation de Benoit ROUSSIAL est située à proximité de Bellegarde et du Massif d’Ingrannes, à deux pas de la source Montfras de Chambon-la-Forêt.

En 2016, cherchant à se diversifier, Benoit ROUSSIAL,  agriculteur, s'est tourné vers la culture des lentilles vertes en agriculture raisonnée.

Aujourd'hui, la gamme s'est élargie aux autres lentilles, pois, quinoa et graines de lin. Dans un souci de protection de l'environnement, les légumes secs sont récoltés, séchés et conditionnés sur place.

Benoît ROUSSIAL

Huilerie LALUQUE

Mr et Mme Laluque sont les dirigeants de l'Huilerie Laluque.

Agriculteurs sur la ferme familiale de la Fontaine depuis 6 générations, ils ont choisi de se diversifier. Depuis 2004, le colza cultivé dans leurs champs, récolté par leurs soins, est utilisé pour l'huilerie. 

Après trituration des graines de colza, on obtient une huile 1ère pression à froid de grande qualité, très savoureuse, obtenue sans raffinage ni ajout d'huiles essentielles.

La gamme s'est ensuite élargie avec différentes spécialités de condiments aux graines de colza et de gâteaux sablés à l'huile de colza.

Huilerie Laluque

Marine GUERINEAU

 C'est à Attray, au coeur du Pithiverais, que Marine Guérineau est meunière à la ferme de la Manne.

En 2018, ayant envie de développer une autre activité et de valoriser les produits issus de la ferme, elle décide de transformer le blé tendre issu d'une agriculture raisonnée en farine.

Des farines authentiques produites artisanalement par une passionnée sur un moulin en bois avec une meule 100% granit, en un seul passage à froid, sans ajout d'additif, conservateur ou résidu de pesticide

                                                                                                                                                                                                                                                          

Marine GUERINEAU

Nos engagements

Une équipe d’employés soigneux et motivés participent aux plantations et aux récoltes. De jeunes étudiants les relaient pendant l’été, tous soucieux de relever le défi de la qualité. L’exploitation met en œuvre des pratiques respectueuses de l’environnement, des produits et des personnes, clients et salariés. À ce titre, elle a obtenu la qualification "Agriculture raisonnée" et la certification haute valeur environnementale (En savoir plus sur la HVE)